Bienvenue

Bienvenue sur mon blog où je vais partager avec vous mes loisirs, notamment l’écriture si la procrastination part en vacances suffisamment longtemps pour que j’avance un peu sur mes projets.

Je ne me ferme à rien dans ce blog, lectures, jardinage, coup de gueule ou satisfaction (important !).

Je lis énormément mais je ne souhaite pas transformer ce blog en blog de lecture. Je pourrais de temps en temps faire un article sur un livre ou un auteur qui me fera réagir mais je ne veux pas tomber dans le cercle des demandes de partenariats.

Il paraît qu’il est de bon ton de se présenter, je vais donc me dépeindre un peu. Je suis une femme, mère de famille qui depuis son enfance se sent en décalage dans notre société.

J’ai beaucoup de mal avec le concept de l’argent-roi. Pour moi, il doit servir à vivre. Gagner de l’argent me permet de manger, de m’habiller, d’avoir des loisirs mais je suis effarée devant cette volonté affichée de beaucoup de gagner de l’argent pour avoir de l’argent. Notre vie, notre santé et notre bonheur sont sacrifiés sur son autel.

Ce malaise que je ressens, je ne peux pas l’exprimer auprès de mes proches et collègues qui me jugent ridicule et idéaliste. Aimant écrire depuis mon enfance, j’ai décidé de coucher par écrit mes ressentis sur ce monde qui ne tourne plus rond.

J’espère que vous sentirez bien en ma compagnie et n’hésitez pas à me conseiller pour améliorer le blog (c’est mon premier !).

CC

Catégories : Bienvenue | Tags: , | 17 Commentaires

Bilan général du dimanche #34

Je sais, nous sommes lundi mais mon weekend a été bien occupé, je m’autorise donc un jour de retard😛

Ecriture:

Ecriture-A-La-Plume-Sur-Parchemain_45

Ma nouvelle pour l’AT de L’Indé Panda a été envoyée.

Il n’y a plus qu’à attendre de ce côté là.

Une fois cela fait, je me suis remise au rapatriement d’EPP? sur Scribbook.

Il me reste quelques morceaux de textes à vérifier (plusieurs fichiers word de 100 pages donc c’est un peu long) mais je pense avoir copier-coller toutes les scènes rédigées.

Mon roman fait donc actuellement 55 799 mots, et il manque un certain nombres de scènes non rédigées (ou alors très partiellement). Je pense qu’à la fin du premier jet, je vais devoir sortir la tronçonneuse pour ne pas faire un pavé…

Je suis actuellement en train de trier mes dizaines de pages de notes, c’est un travail énorme, au point que je le repoussais depuis un bon moment. Mais il est temps de s’y mettre.

J’avance doucement, mais j’avance🙂

 

Sport :

 

Seulement 15 minutes de gym lundi matin et rien après…

 

Lecture:

gm_livre22

 

Je suis encore et toujours en train de lire La terre qui penche de Carole Martinez mais j’avance enfin !

  • J’ai terminé La mémoire des embruns de Karen Viggers, nous replongeons dans le passé de deux personnages, l’une pour clôturer sa vie, l’autre pour recommencer à vivre. Une lecture agréable qui fait voyager mais qui souffre de quelques longueurs.
  • J’ai oublié de vous parler lors de mon bilan #32, Et le Châtiment sera de Vivre de Morgan Caine qui est la suite de La Complainte des Filles de Loth (dont la lecture est indispensable au préalable). Encore une plongée dans le monde des pédophiles, avec cette crainte, que la fiction ne soit peut-être plus réelle que ce qu’on voudrait. Encore un coup de cœur.❤
  • J’ai enfin lu Les gens heureux lisent et boivent du café Agnès Martin-Lugand, psychologue de son état. Après quelques pages de déception (je m’attendais à une psychologie plus fouillée et l’histoire est finalement assez clichée), j’ai été totalement embarquée, c’est sans doute ça le talent.
  • J’ai passé une nuit blanche avec le thriller psychologique Te laisser partir de Clare Mackintosh. Je me suis complètement faite avoir, j’ai été soufflée. Coup de cœur.

Petits bonheurs :

  • J’ai bien avancé cette semaine sur l’écriture, ça fait du bien !
  • Beaucoup d’échanges passionnants suite à mon article sur Scribbook
  • Une belle semaine de lecture🙂

 

coeur-souriant

Bonne semaine à tous ! 

Catégories : Bilan, Ma life | Tags: | 2 Commentaires

J’ai testé pour vous : Scribbook

scribbook-logo

Je vous parle enfin du logiciel d’écriture que je teste depuis quelques mois.

A vrai dire, je ne le teste plus, je l’ai adopté très vite. Parce que Scribbook a un avantage incomparable face à ses concurrents : c’est un outil en ligne.

L’article est très long mais rassurez-vous, il comporte de nombreuses captures d’écran😉

Avant, j’utilisais ywriter qui me convenait d’une façon globale. Mais, il est installé sur mon PC fixe. Parfois, j’avais juste la flemme d’y aller, des fois, mes enfants travaillaient sur cet ordinateur (ou jouaient), du coup, j’écrivais sur mon portable. Dans un mail, un traitement de texte. Il me fallait après le récupérer sur le PC où est installé ywriter et copier ce que j’avais écrit. Même procédure si j’avais envie d’écrire sur ma pause déjeuner. Ca voulait dire toujours anticiper. Pour m’envoyer le fichier de travail, puis renvoyer la version modifiée.

Je vous laisse imaginer combien de bouts de mon roman traînent après deux ans de cette méthode. C’est devenu un vrai bordel disséminé un peu partout… Je ne parle même pas de la peur que mon ordi plante (mon portable approche de la décennie) et que je perde tout ce que j’ai dessus…

Quand j’ai vu passer sur Facebook un post sur un logiciel d’écriture en ligne, je me suis dit « chouette mais ça doit coûter une blinde » et puis j’ai regardé quand même (parce que je suis curieuse😛 ). Donc déjà, Scribbook étant encore en plein développement et en version alpha, il est donc totalement gratuit. Une fois l’outil bien lancé, il y aura une formule d’abonnement (5 € par mois ou 50 € par an) tout en laissant une version gratuite avec moins de fonctionnalités. J’aime beaucoup l’idée de l’abonnement. Je pense à tous mes amis nanoteurs qui n’écrivent qu’un mois par an (pas tous bien sûr, beaucoup écrivent toute l’année ^^).

Tester un logiciel en alpha avec quelque chose d’aussi important que son texte qui est un peu l’équivalent d’un bébé pour les auteurs, ça peut ne pas être rassurant.

Sauf quand le développeur est lui aussi auteur et place la sécurité de nos textes avant tout (pour plus de précisions, je vous invite à consulter la FAQ disponible sur le site).

Une fois rassurée, je me suis lancée sur un nouveau projet, comme ça, pour voir. Et bien, j’ai trouvé ça formidable !

Du coup, je suis en train de rapatrier EPP? sur cette plateforme. A moi l’écriture où que je sois🙂

Je vais maintenant entrer un peu plus dans les détails. Bien sûr, Scribbook est un traitement de texte avec tout ce qu’il faut (fonction chercher, remplacer, gras, italique, etc, insertion d’images, positionnement du texte, taille et police des caractères, etc.). C’est bien mais ce n’est pas pour ça que je vous conseille de vous jeter sur cet outil.

Je vais vous lister ce que j’aime particulièrement en plus du mode en ligne qui est en train de changer ma vie d’auteur :

  • Déjà, c’est un produit français. Cocorico mais pas que (même si à qualité égale, je privilégie toujours le produit français). Ça veut surtout dire que la documentation et les menus ne sont pas une mauvaise traduction et que le support est accessible sans avoir besoin de maîtriser une autre langue.
  • Le développeur est hyper réactif. Je l’ai contacté une fois car comme une cruche, j’essayais de m’identifier avec mon mail au lieu de mon nom d’utilisateur et non seulement il a été rapide à me répondre, mais aussi très aimable. Du coup, je n’ai pas eu peur de lui suggérer des améliorations. C’est l’avantage de l’alpha, on peut proposer, après, en fonction de la pertinence de la demande et du côté technique de la chose, il y a des chances que votre souhait se réalise. Je crois que depuis le début, je ne suis tombée que sur deux bugs mineurs, tout a été réglé très vite (vraiment très très vite). Je suis bien rassurée pour la suite de l’aventure.
  • Le logiciel est hyper intuitif, sa facilité de prise en main est déconcertante. Mon fils de 12 ans le maîtrise également sans problèmes. Créer, renommer, modifier, dupliquer, analyser, etc., tout se fait en deux clics.
clic droit

Zoom sur le menu qui s’ouvre d’un clic droit sur un fichier.

  • L’outil analyse de textes : d’un coup d’œil, vous avez une analyse qualitative et quantitative de votre texte. Je sais tout de suite si mes chapitres sont équilibrés (ils ne le sont pas sur la capture, mais c’est normal, je n’ai pas exclu toutes les versions antérieures pour l’instant).
analyse texte

L’analyse de la partie d’EPP? rapatriée sur Scribbook. Répartition du nombre de mots et de pages par chapitres + une analyse Lix (Le score obtenu est basé sur la longueur des phrases et le nombre de mots longs). La capture n’est pas très nette car j’ai du beaucoup dé-zoomé pour tout faire tenir sur le même écran😉

  • Un autre outil bien sympa : le comparateur de textes. Dans mon exemple, j’ai deux versions du même fichier. En vert, tout ce qui est identique. D’un coup d’œil, je vois les modifications apportées à mon texte.

comparateur

  • Les options de couleur et d’exclusion. Comme je travaille en dupliquant mon fichier avant de modifier, je me retrouve avec pleins de versions. Scribbook me permet d’attribuer des couleurs (repère visuel dans le menu) et d’exclure ces anciennes versions de mes exports et de la compilation des fichiers (ainsi que des analyses et graphiques). Si j’exporte mon texte entier sur word par exemple, je n’aurai que ce que j’ai choisi. D’autres utiliseront sans doute ces options d’une autre façon, on reste très libre😉
options

Les options, choix de la couleur et exclusion ou non des compilations, exports et analyse.

reperes visuels

Repères visuels

  • Avec mon fils, nous utilisons beaucoup le mode défi. Il suffit de choisir notre type d’objectif (mots, temps ou caractères) puis de sélectionner la quantité et c’est parti ! Je ne l’utilise pas encore pour EPP? car je suis en plein rapatriement, mais quand j’aurai fini et que je continuerai la correction, je pense utiliser le mode défi avec un objectif de temps (nous utilisons les mots avec mon loulou puisque nous sommes en phase d’écriture). Ce mode va encore être amélioré, il sera bientôt possible de lier un défi en auto à chaque scène à la création d’un projet (ex : le nano canvas aura un défi à chaque scène avec le nombre de mots qui va bien et qui s’ouvre quand on commence à écrire).
mode défi

Se place en haut à droite de l’écran. Disparaît de la vue en mode sans distraction mais un pop-up vient vous avertir que vous avez relevé le défi😉

  • Les canvas ! Si pour EPP?, je n’ai pas eu besoin de canevas, pour le roman commencé avec mon fils, j’ai grandement apprécié celui de la méthode flocon. Nous sommes guidés, pas à pas, pour construire notre histoire. On part d’une simple idée, et nous arrivons à un plan construit. D’autres canvas existent, notamment un pour le Nanowrimo. Et ce n’est pas encore fini, Scribbook nous en prépare encore.
Méthode du flocon

Explication de la méthode flocon

Racontez vos personnages

Nous sommes guidés pas à pas (texte en italique).

 

  • Et le mode nuit qui vient d’être livré. Merci pour nos yeux, j’adore !
Mode nuit

Mode nuit plus doux pour les yeux.

J’aime encore d’autre choses avec Scribbook mais je vous laisse découvrir toutes ses qualités touts seuls, sinon, mon article n’en finirait pas😉 (notamment pour les fanas de poésie avec Syllaber). Et je ne vous ai même pas parler du tableau de bord avec les stats… ne vous inquiétez pas, j’ai bientôt terminé, vous allez pouvoir vous inscrire pour tout voir😉

Je vais conclure en parlant succinctement de certaines évolutions prévues du logiciel (en italique, copier-coller du site) :

  • Création de fiches lieux et personnages. Création de canvas réutilisables inter-projets pour élaborer facilement « votre » type de fiche.
exemple de fiche personnage

En attendant cette livraison, un exemple de fiche personnage est disponible. Il suffit de le dupliquer autant de fois que souhaité (oui je sais, il est vide sur cette capture, je n’ai pas encore eu le temps de m’en occuper…).

  • Un mode semi-offline. Continuer de travailler sans pertes de données lorsque vous n’avez plus de réseau.
  • Portfolio documentaire. Ajout de liens, d’images, et de tous autres supports nécessaires à votre espace projet.
  • Un outil de création de plan. Un outil permettant de créer le projet par son plan, synopsis, etc… Puis d’y rattacher ses lieux et personnages.
  • Compagnon mobile. Un compagnon mobile multiplateforme permettant d’envoyer des photos, des notes, du texte à votre projet via répertoires partagés.
  • Timeline. Une frise chronologique permettant une vision d’ensemble de son action, ses scènes, etc…
  • Des raccourcis activables avec des options utilisateurs désactivables (tiret cadratin, ça parle à tout le monde ? ^^).
  • Un environnement sonore sur base de son (océan, oiseaux,…) et musique du domaine public (surtout classique ou culturelle) que l’on pourra lier à une scène par exemple pour automatiquement jouer une ambiance à l’ouverture de cette dernière.

Autant vous dire que j’ai hâte. Le logiciel me convient tel qu’il est, mais s’il continue de s’améliorer ainsi, il va vite devenir incontournable pour tous les auteurs.

Liens utiles :

Site de Scribbook

Sa page Facebook

Son twitter

scribbook-logo

Connaissiez-vous cet outil ?

Avez-vous envie de l’utiliser ?

Avez-vous des questions ? Si oui, j’y répondrai ou je demanderai au développeur de le faire😉

 

interrogation

 

 

Catégories : Ecriture | 43 Commentaires

Bilan général du dimanche #33

Cette semaine a été le genre de semaine où on s’active quand même pas mal mais où ça ne se voit pas trop sur un bilan. J’ai également pris un peu de temps pour moi, du coup trois soirées non studieuses mais qui font du bien🙂

Ecriture:

Ecriture-A-La-Plume-Sur-Parchemain_45

J’ai eu la chance d’avoir trois retours sur ma nouvelle.

Ces trois retours, s’ils ont dans l’ensemble, fait état du même ressenti, sont très différents sur certains points. Ce qui m’a amené à beaucoup réfléchir. Sur ma nouvelle, mais aussi – et surtout -, sur ma façon d’écrire.

Je donne souvent comme conseil de toujours écouter ses relecteurs mais aussi, de faire comme l’auteur le sent après. Ce qui n’est pas forcément évident.

J’ai donc pris un peu de recul, relu toutes leurs suggestions et conseils. J’ai pris des notes, des idées nouvelles sont apparues suite à ces recommandations. J’ai procédé à des tests : est-ce qu’en modifiant, ça reste « naturel » pour moi ? Est-ce que ça me plaît ? Est-ce que ça apporte un plus à ma nouvelle ou à mon écriture ?

Et je peux vous dire que s’ils ne m’ont pas facilité la tâche, ils sont juste géniaux mes bêtas !

Je suis toujours en train de retravailler mon texte, mais ça me plaît beaucoup, c’est très enrichissant🙂

Merci à eux❤

 

Sport :

 

 

20 minutes de gym au réveil ce matin pour bien commencer une journée sous le signe de l’écriture !

J’espère reprendre le rythme car je me suis sentie pleine d’énergie après ma séance🙂

Lecture:

gm_livre22

 

Je suis encore et toujours en train de lire La terre qui penche de Carole Martinez ainsi que La mémoire des embruns de Karen Viggers (mais celui-ci est presque fini).

Petits bonheurs :

  • De très bon retours sur ma nouvelle et qui m’aident à avancer, pour moi, c’est inestimable.
  • De la pluie cette semaine, rafraîchissement bienvenu !
  • Une belle récolte de tomates cerises, succulentes🙂
  • Je me suis dégagé du temps pour les amis, ça fait du bien de temps en temps😉

 

coeur-souriant

Bonne semaine à tous ! 

Catégories : Bilan, Ma life | Tags: | 4 Commentaires

Bilan général du dimanche #32

Ecriture:

Ecriture-A-La-Plume-Sur-Parchemain_45

 

Peu d’écriture sur Et Pourquoi Pas ?, je me suis consacrée à ma vie personnelle ces derniers temps (notamment la paperasse) et à l’écriture d’une nouvelle.

Pourquoi ce choix ? J’avais besoin d’être totalement sereine et dispose avant de continuer les corrections sur EPP?. J’attaque des parties non relues et non corrigées depuis le Nanowrimo de novembre 2014 ! Il y a de jolies surprises avec des scènes oubliées et qui me plaisent mais aussi – et surtout – beaucoup plus de travail de réécriture que sur les premiers chapitres qui avaient été régulièrement retravaillés depuis.

Travailler sur une nouvelle m’a donc permis de ne pas arrêter d’écrire mais sans le même « investissement » que pour mon roman.

Sport :

 

Je suis partie une semaine à la mer, donc pas mal de promenades sur la plage, piscine et baignade dans la grande bleue🙂

J’ai également pensé à ma coach du Défi 10 min Fitness et j’ai fait deux exercices statiques sur la plage !

Et c’est tout ! J’ai honte😦

Lecture:

gm_livre22

 

  • J’ai terminé La révolte de Maddie Freeman – Tome 1 de Katie Kacvinsky. Maddie vit dans un monde où tout est virtuel jusqu’au jour où elle rencontre Justin. Un beau premier tome YA qui outre les questions adolescentes aborde le monde de plus en plus virtuel dans lequel on vit. Bémol, la suite n’est visiblement pas traduite…
  • Je me suis prise pour un chien avec Jules de Didier Van Cauwelaert. J’ai trouvé l’écriture simple et efficace et j’ai appris beaucoup de choses mine de rien. Un coup de cœur❤
  • J’ai été émue par Les lettres de Rose de Clarisse Sabard. Suite à un décès, Lola, adoptée, se retrouve plongée dans l’histoire de sa famille biologique par des lettres cachées dans son héritage. Grâce à elles, on découvre la vie de trois générations de femmes avant Lola. Ces destins sont passionnants et évoquent les grandes sagas familiales. Un autre coup de cœur❤
  • J’ai passé un peu de temps dans la jungle avec Le derrière des okapis d’Olivier Garnier. Un lotissement se retrouve attaqué par la technologie, ses habitants se réfugient dans la jungle où ils passent plusieurs années. J’ai trouvé l’histoire intéressante et malgré le pavé, je l’ai vite lue.
  • J’ai été bouleversée par Les derniers jours de nos pères de Joël Dicker. Cette période de guerre fait tout vaciller, ce que l’on croit, ce que l’on est. Des erreurs sont faites, par amour, par minimisation du danger. L’effet papillon est aussi là, et c’est glaçant. Coup de cœur❤
  • J’ai été embarquée avec La fille du train de Paula Hawkins. A force d’observer les habitants derrière la vitre du train en marche, Rachel, alcoolique, a fini par s’imaginer leurs noms et leurs vies. Jusqu’au jour où tout bascule… J’avais lu des commentaires très négatifs sur la longueur du roman et j’ai été agréablement surprise. S’il est vrai qu’il est perfectible, c’est un très bon premier thriller psychologique.
  • J’ai découvert Jean-Christophe Rufin avec Le collier rouge. En 1919, un juge doit enquêter suite au « pétage de plomb » d’un soldat décoré. La façon de traiter cette histoire, avec le juge qui fait un retour en arrière pas si lointain, est originale. Un bon moment de lecture.
  • Je n’ai pas réussi à accrocher avec Que font les rennes après Noël ? d’Olivia Rosenthal. Je l’ai terminé car l’écriture est intéressante. Ce « vous » à la place du « je » ou du « elle ». Les changements « d’histoire » à chaque paragraphe. Le lien qui se dévoile, au fur et à mesure entre. Je n’ai réussi à m’identifier à personne et c’est primordial pour que je plonge dans une histoire.
  • J’ai eu un coup de cœur pour Alham de Marc Trévidic. Tunisie, Issam et Ahlam sont jumeaux. Paul, artiste occidental, les initie à l’art. Jusqu’au jour où Issam se retrouve embrigadé dans un mouvement islamiste tandis que sa sœur se bat contre. Très belle écriture, j’en ai voulu à Issam de ce choix terrible et Ahlam m’a touchée.❤
  • J’ai ri avec Quel Pétrin ! de Céline Barré. Des personnages truculents, des situations improbables, un excellent moment avec ces villageois. On ne s’ennuie pas une minute avec eux !
  • J’ai découvert le monde d’Yzé et le palimpseste de Florent Marotta et je ne suis pas déçue du voyage. Un début classique, une jeune orpheline qui se croit normale et se découvre des pouvoirs mais un monde riche derrière avec des personnages bien travaillés.

Je suis en train de lire La terre qui penche de Carole Martinez (j’ai du mal à accrocher à l’écriture pourtant belle) ainsi que La mémoire des embruns de Karen Viggers.

Petits bonheurs :

 

  • Mon premier concours a bien marché, merci à tous pour votre participation❤
  • Je suis enthousiaste par le projet du magazine L’Indé Panda, c’est une chance pour tous les indépendants !🙂
  • Il fait vraiment un temps estival.
  • Récolte plus abondante au potager que l’année dernière🙂 Je suis loin de l’autosuffisance mais ça commence à être intéressant.
  • Esoriak a accepté de relire ma nouvelle et son retour me fait chaud au cœur ! Encore merci Eso❤
  • J’ai passé beaucoup de temps avec mes enfants, et ça, c’est le bonheur à l’état pur❤

 

coeur-souriant

Bonne semaine à tous ! 

Catégories : Bilan, Ma life | Tags: | 9 Commentaires

Jeu d’écriture: Détective Cocotte

Date:

Juillet 2015

Sujet: 

Vous êtes une poule (au moins au moment où l’histoire se passe) !

Contraintes:

  • Votre texte doit contenir au moins 3 personnages (principaux ou secondaires)
  • Il doit y avoir au moins une asyndète (à mettre en gras)
  • Et un meurtre
  • L’histoire doit être comprise entre 450 et 500 mots (contrainte non respectée car j’ai été inspirée par quelque chose de plus long et je n’avais pas envie de me limiter).

 

Mon texte – Partie 1 :

Je regarde le corps allongé sur le sol en soupirant. L’humaine me semble grande mais je n’ai pas l’habitude de voir cette espèce allongée. Elle fait au moins 5 Gascogne et a des cheveux blanc, enfin, leur bout car quasiment toute sa chevelure est rouge. Au moins, il n’y a pas à chercher loin pour savoir la cause de la mort.

Avec mon bec, j’attrape un ver de terre qui passe dans le coin, il est dodu comme je les aime. Mes pattes s’enfoncent légèrement dans la terre humide. Mais oui ! Il a plu la nuit dernière. Avec un peu de chance, la femme a été tuée après l’épisode pluvieux et je pourrais trouver des traces.

Ce n’est pas tant que j’aimais cette femme acariâtre, mais elle est morte sur mes terres et dès qu’il se passe quelque chose à la ferme, c’est moi qui mène l’enquête. J’ai de l’expérience pour les meurtres. Bon, d’habitude, le coupable est le renard du bois proche et je sais bien que cette fois-ci, il est innocent.

– Tu avances dans ton enquête Cocotte ?

– Non mais ouste ! C’est pas vrai ça !

Je bats des ailes pour faire partir Rocco, notre coq. Il est bien gentil mais il va effacer toutes les traces. Je le regarde s’éloigner, tête haute mais je vois bien sa crête trembler un peu. Et zut, il est vexé…

– Rocco, attends !

Il s’arrête et me regarde, plein d’espoir. D’un coup d’aile, je m’envole presque gracieusement jusqu’à lui. Je prends le temps de lisser mes belles plumes noires qui renvoient un reflet bleu dans le soleil du matin. C’est quand même le seul coq et je suis non seulement la plus intelligente, mais aussi la plus belle des poules. Je lui donne pour instruction de garder les autres animaux à distance du lieu du crime. Il repart, fier comme… un coq ! C’est toujours important pour une femelle de flatter son mâle, lui faire croire qu’on a besoin de lui, qu’il est important. 

Je reprends mon enquête et suis les traces que j’identifie très vite autour du corps. Ce sont des chaussures, aucun doute. J’arrive derrière le logis des humains et entend mon humaine, Prudence, pleurer. Elle est au téléphone.

– Je n’avais pas le choix ! Tu ne comprends pas… Cette femme était la méchanceté incarnée. Aide-moi, je t’en prie.

Elle raccroche et les sanglots la secouent. Je m’approche doucement, elle lève la tête et me sourit.

– Ah ma Cocotte, tu es là. Tu es gentille, toi. Viens me faire un câlin.

Elle ouvre ses bras et je décolle pour me poser avec douceur sur ses genoux. Je cherche mon équilibre et m’allonge sur elle. Ses mains me caressent avec douceur. Elle se penche sur moi et je sens ses larmes couler. Je sais qu’il ne faut pas s’attacher aux humains, ils ne sont pas dignes de confiance mais mon cœur se serre. Prudence a toujours été gentille avec nous.

– Elle voulait venir vivre ici. Elle a passé sa vie à m’insulter. Et là, comme ça, elle m’annonce qu’elle emménage ici dans deux jours, tu te rends compte Cocotte ? Son mec l’a larguée et elle se retrouve à la rue. Du coup, elle se rappelle qu’elle a une fille. Hors de question qu’elle détruise mes enfants comme elle m’a détruit. Enfin, c’est arrangé ! Je peux parler d’elle au passé mais malheureusement, mes enfants vont aussi parler de moi au passé puisque je vais finir en prison…

Sur un caquètement rassurant, je m’envole de ses genoux et m’empresse de réunir tous tous les animaux dans la cour. Ensemble, nous traînons le corps près de la mare et repartons effacer les empreintes, qui d’un coup d’aile, qui d’un battement de queue.

La morte nous attend près de l’eau. D’un coup puissant de museau parfaitement synchronisé, Vanille et Noix de Coco, les chevaux, la poussent dans la mare. Une vraie cacophonie s’élève dans la ferme tellement nous sommes fiers de nous, un vrai travail d’équipe.

– Oh non, le corps remonte !

A mon cri, le silence se fait. Tous les animaux regardent dans la mare ce fichu cadavre qui flotte tranquillement.

– Tu as une idée du problème ? me demande Noix de Coco, notre doyen.

– Je réfléchis…

Je fais les cent pas devant mes camarades. Ils attendent et je n’ai décidément aucune idée. Je suis tellement concentrée que la voix du renard me fait sursauter.

– En échange d’un œuf tous les jours, je veux bien vous aider.

– Tous les jours ? Même pas en rêve !

Rocco a réagit au quart de tour. En temps normal, je l’approuverais, mais là, je dois bien admettre que je coince. On ne va quand même pas rester avec cette bonne femme qui flotte dans la mare ou laisser Prudence aller en prison. Si elle s’en va, il y a des risques que nous aussi.

Le rusé renard a déjà fait demi-tour. Je le regarde s’éloigner, je ne peux pas m’empêcher d’admirer sa démarche nonchalante.

Prudence, sur le seuil, ouvre grand la bouche en découvrant ce que nous avons fait pendant que je glousse joyeusement.

 

Fin de la Partie 1

Catégories : Mes textes, Textes courts | 4 Commentaires

Un super projet pour les lecteurs et les auteurs indépendants : L’Indé Panda

Indé Panda

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un projet que je soutiens de tout mon cœur : L’Indé Panda.

Il s’agit d’un magazine gratuit trimestriel (premier numéro prévu en octobre) composé de nouvelles d’auteurs indépendants.

Pourquoi ce nouveau rendez-vous à ne pas manquer ?

Pour les lecteurs : il est parfois difficile de s’y retrouver avec toutes les publications des indés. Il peut également être difficile pour un lecteur d’acheter un livre d’un auteur inconnu (même si le prix fixé par les auto-édités est bien souvent de 3 €), surtout s’il ne dépend pas d’une maison d’édition. Avec ce magazine, entièrement gratuit, le lecteur pourra découvrir des auteurs indépendants (sélectionnés par le comité de lecture du magazine) sans risques.

Pour les auteurs : Pas de rémunération (le magazine est gratuit et les membres actifs bénévoles) mais un encart publicitaire sous la nouvelle publiée pour la promotion d’un ouvrage auto-édité de l’auteur. Si l’auteur n’a pas encore publié mais va se tourner vers l’auto-édition, il peut promouvoir son blog (ou page Facebook, twitter, wattpad, etc.) par ce biais. En résumé, si l’auteur est sélectionné, il gagne en visibilité dans un magazine de qualité (et tous les indés savent comme cette visibilité est dure à obtenir).

Comment sont sélectionnées les nouvelles ?

Le magazine a lancé son premier appel à textes, il suffit d’envoyer par mail à lindepanda@outlook.fr une nouvelle de 1 000 à 8 000 mots (date limite : 31 juillet 2016). Pas de thème imposé ni d’exclusivité (vous pouvez donc ressortir une nouvelle publiée sur votre blog ou utilisée dans un autre concours par exemple). Les seules exigences : un français irréprochable et une nouvelle travaillée (le comité de lecture ne vous disqualifiera pas pour une ou deux coquilles qui traînent évidemment mais n’hésitez pas à faire relire votre texte avant de l’envoyer).

inde panda 3

Que pensez-vous de ce nouveau magazine ? Avez-vous envie de le lire ? D’envoyer une nouvelle ?

N’hésitez pas à partager cet article et à en parler autour de vous, ce projet mérité d’être connu😉

Liens officiels du magazine :

La page Facebook

L’événement Facebook pour le premier appel à textes

La page booklaunch

Le twitter

On en parle sur la blogosphère :

Chez Nathalie Bagadey

Chez Jeanne Sélène

Chez Sevylivres

Chez Débora Anton

inde panda 2

 

 

Catégories : Ecriture, Ma life | 21 Commentaires

Je suis débordée !

En ce moment c’est la folie, je n’ai pas le temps de m’occuper du blog mais je vais très bien. Pas mal de choses qui bougent dans le bon sens mais qui prennent du temps et occasionnent de la paperasse.

Je reviens dès que possible🙂

J’espère que tout le monde va bien.

coeur-souriant

Catégories : Non classé | 4 Commentaires

Bilan général du dimanche #31

Ecriture:

ecrire-schtroumpf

 

Avec mon fils, nous avons continué notre travail sur nos personnages. Pas mal de discussions sur leurs passés notamment, c’était très intéressant🙂

Concernant Et Pourquoi Pas ?, j’ai bien avancé :

  • Encore un gros travail sur les couvertures cette semaine et le lancement du concours !
  • Je vous ai aussi fait un petit retour sur le premier tour de votes ainsi que les explications sur les couvertures sélectionnées pour le deuxième tour.
  • J’ai retravaillé le court résumé d’EPP?
  • Je continue de rapatrier mon roman dans Scribbook (oui oui, je pense à l’article😛 ). A ce rythme, je pense avoir fini dans une dizaine de jours🙂
  • J’ai terminé les relectures et corrections des six premiers chapitres envoyés à une amie. La semaine prochaine, je me plonge dans les six suivants !🙂

Sport :

 

Je n’ai malheureusement pas repris le fitness😦 . J’ai cependant été à la piscine ce matin, la ligne des nageurs lents étant pleine, je me suis retrouvée avec les nageurs « moyens » (en fait des rapides mais j’ai été dans les plus lents des rapides donc on va dire moyen😛 ), au bout de deux longueurs, j’avais un point de côté et je crevais de chaud, pfff. J’ai tenu seize longueurs en treize minutes. J’ai passé le reste de ma demi-heure en aquagym🙂

Lecture:

gm_livre22

 

  • J’ai dévoré La Baie des Morts d’Azel Bury. Ce roman est atypique, il mixe le surnaturel, avec ses enquêteurs pour l’émission Au-delà de l’au-delà mais aussi thriller avec… non je ne vous dirais pas ! Je n’ai pas vu le temps passé sur ce roman, les personnages sont bien campés et leurs dialogues et leurs pensées rythment parfaitement le roman, pas de temps mort !
  • J’ai lu Le Vagabond d’Alan Spade. Un vagabond dans un train, une mallette mystérieuse, des personnages peu recommandables, du paranormal et des morts. Tout en admirant la qualité d’écriture de l’auteur, je sors de cette lecture mitigée, sans doute du au format (c’est une nouvelle) qui me paraît trop court pour autant d’éléments. Les amateurs du genre devraient se régaler.
  • Cet Hiver à New York de Chloé Dugas. Tout commence de façon banale, une femme trompée, une autre trahie et la haine s’invite. Très bonne surprise que ce roman avec des personnages savoureux et une belle narration que j’ai eu du mal à lâcher.
  • L’Appel de la Terre d’Emmanuel Guichard. « La Terre est creuse » ! Quand un étudiant lui sort cette énormité, Josh se demande s’il n’est pas fou. Sauf que… tout va être remis en question. Ne lisant pas ce genre habituellement, j’ai beaucoup aimé cette théorie et regrette que ça ne soit qu’une nouvelle, j’aurais aimé plus de développement.

Je suis toujours en train de lire Les Derniers Jours de nos pères de Joël Dicker.

Petits bonheurs :

 

  • Je lance mon premier concours !
  • Le retour de mon amie sur les six premiers chapitres !!! J’ai été sur un nuage tout le reste de la semaine🙂
  • Le soleil ce week-end.
  • Premières fleurs dans le potager (tomates cerises et courgette) ainsi que premières fraises rouges.

 

coeur-souriant

Bonne semaine à tous ! 

Catégories : Bilan, Ma life | Tags: | 4 Commentaires

Mon blog a un an ! Concours !

Et oui, mon blog souffle sa première bougie !

happy-birthday-1250502_960_720

Si je n’ai pas été aussi régulière que souhaité, j’ai quand même publié 72 articles, j’en suis plutôt fière🙂

Pour fêter cet anniversaire, j’ai décidé d’organiser un petit concours en le liant aux votes pour le deuxième tour de la couverture d’EPP?.

Parce que Facebook permet un partage plus facile, j’organise le concours sur cette plate-forme.

Si vous n’avez pas Facebook mais que vous souhaitez participer, indiquer le en commentaire ici avec votre vote, je prendrai en compte votre participation😉

Vous pouvez voir l’album photo ici

Bonne chance !

Catégories : Ma life, Pêle-mêle | Un commentaire

Retour sur le premier tour et préparation du deuxième tour – votes couverture « Et Pourquoi Pas ? »

Vous avez été très nombreux à voter pour le premier tour, je vous en remercie.

 coeur-souriant

Parce que vous vous êtes impliqués, il me semble normal de vous faire un retour (allez quand même regarder les nouvelles propositions avant de lire et notez dans un coin votre préférée sans être influencés par ce que je raconte sur cet article😉 ).

J’ai repris tous les commentaires du blog et de Facebook (page, profil, messages privés), ce qui donne en substance :

  • D’une façon générale, les couvertures plaisent !
  • Mais : celles avec les plantes font trop cliché écolo et traité d’écologie
  • Mais (encore) : celles avec les fruits font livre de recettes
  • Aucune ne permet de savoir à première vue qu’il s’agit d’un roman
  • On m’a également informé d’un fait très important : les couvertures avec du vert ne se vendent pas ! J’ai été faire un tour sur la boutique Kindle et en effet, pas de couverture avec du vert dedans… Aïe…

Les résultats (pour revoir les propositions, c’est ici) :

  • 1ère : la couverture 2
  • 2ème ex æquo : couvertures 3 & 4

Préparation du 2ème tour :

  • J’ai ajouté « Roman » sur toutes les propositions
  • La couverture 2 est devenue la proposition 1 avec 6 versions en fonction de vos commentaires (changement de typo, de couleur du rond et suppression du rond). Pourquoi cette image ? Elle transmet la renaissance, la terre, le retour aux sources, la nature. Les points négatifs ? C’est celle qui a reçu le plus de commentaires « critiques », si elle correspond parfaitement au roman, la plupart des gens selon les retours passeront à côté car trop écolo. Dominante verte (aïe, vous vous rappelez) et marron. J’ai essayé plusieurs couleurs pour le rond encadrant le texte mais le vert est quand même la couleur qui va le mieux, je l’ai donc laissé aux votes même si le côté vert qui fait fuir me fait un peu peur. J’ai proposé aussi un beige plus doux mais je trouve qu’on perd de la dynamique sur la couverture. Et sans rond, je trouve que le marron de la terre est trop présent, la couverture fait trop sombre pour moi. Malgré tout, comme elle est arrivée largement première, je la propose au deuxième tour😉
  • Un peu inspirée par la couverture 2, je propose dans ce deuxième tour la proposition 2 qui n’était pas dans le premier tour. Pourquoi cette image ? Il y a toujours des mains qui tiennent une pousse mais le fond est bleu (chemise de l’homme qui tient la pousse). Le fait qu’il la tende peut transmettre le partage et la transmission. Cette couverture fait un peu moins sombre que la précédente. Les points négatifs ? Même risque que précédemment : n’attirer qu’un public attiré par l’écologie et perdre potentiellement des lecteurs. Sans doute encore image un peu cliché.
  • J’ai éliminé la couverture 4 (trop verte et redondante avec la couverture 2 qui elle a été sélectionnée pour ce deuxième tour) et sélectionné la couverture 3 qui devient la proposition 3 avec 2 versions. Pourquoi cette image ? C’est mon petit coup de cœur, les coccinelles sont les amies des jardiniers et un moyen connu pour lutter contre les pucerons. En gros, un allié de l’agriculture biologique (on a donc le côté écolo mais moins cliché), les coccinelles sont en groupe donc représentent l’entraide et la solidarité des habitants du village. Elles sont de différentes tailles et dans le village, chaque personne a son utilité, quelque soit son âge, on participe à la société. Enfin, si les coccinelles ne sont pas des vraies, j’aime beaucoup le fond en bois, on voit un nœud. Les arbres sont indispensables et vivants. Le rouge des coccinelles attire l’œil. C’est la couverture qui a été le plus citée hors vote. Elle n’a reçu qu’une seule « critique » sur le fond un peu terne, dans la version 1, j’ai donc rajouté un peu de feuillage (vert oui, je sais…) sur le « roman » pour dynamiser un peu la couverture et attirer l’attention sur le côté roman. Les points négatifs ? Peut-être en effet le fond un peu terne ? Je ne suis pas très objective, c ‘est ma chouchoute😛
  • Toutes vos remarques m’ont fait continuer de chercher et j’ai finalement déniché une image qui me plaisait bien et qui pour moi, était moins cliché, c’est la proposition 4 avec 2 versions. Pourquoi cette image ? Le bleu domine et se retrouve souvent sur les couvertures. Le ciel nuageux et l’herbe invite à la détente. Les coccinelles sont toujours là mais bien plus discrètes même si j’attire un peu l’attention sur elles étant donné qu’elles marchent sur mon nom. Elles grimpent ce qui impliquent une progression, une avancée. Mes personnages principaux évoluent tout au long de l’histoire, au fond du trou, ils espèrent revoir la lumière. Si mon nom est peu lisible en vignette, ce n’est pas très grave car ce n’est pas lui qui va faire vendre étant inconnue, par contre le titre du roman est très lisible. Les points négatifs ? Il y a encore du vert !
  • J’ai reçu de Laura Pamiel❤ une superbe couverture, c’est donc la proposition 5. Je la trouve magnifique et l’image est beaucoup moins vue et revue que celles que je proposais. Les points négatifs ? Le vert (calamité !), je crois que je préférais ne pas savoir que le vert n’était pas vendeur ^^.

C’est donc parti maintenant pour le deuxième tour, j’ai hâte d’avoir vos avis🙂

Vous avez jusqu’au 15 juin 2016 à minuit pour voter sur l’album photo Facebook🙂

Catégories : Et pourquoi pas ?, Mes textes | Un commentaire

Propulsé par WordPress.com. Thème Adventure Journal par Contexture International.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 40 autres abonnés