Ma life·Pêle-mêle

Oh joie ! à l’écoute d’une pub…


Après une dure journée, une publicité à la radio m’a apporté un rayon de soleil.

Avant de vous dire quelle pub, je vais vous raconter un peu ma vie 🙂

Il y a déjà presque 10 ans, suite à un réveil nocturne de mon fils, je me baladais sur le forum de magicmaman. Je ne sais pas si vous connaissez ce forum et si il y a encore ça, mais à l’époque, des sujets au hasard étaient présentés en haut de page.

Un sujet « Recherche fée » m’a attirée. J’aime bien les histoires avec des fées, des lutins, des dragons.

En fait, je suis tombée sur des témoignages de femmes qui ne pouvaient pas avoir d’enfants. J’ai passé plusieurs heures à lire des dizaines de récits avec un point commun: la souffrance.

Ces femmes souffraient ou avaient souffert d’une maladie et non contente d’être malades, elles ne pouvaient pas non plus avoir de mini-moi à poupouner.

Souvent, les gens imaginent que le don est pour les femmes qui se « réveillent trop tard ». La réalité est toute autre: enfant distilbène, cancer, endométriose, ménopause précoce, etc.

On pourrait penser qu’il y a plein d’enfants à adopter mais les critères de sélection ne sont pas évidents et puis, il y a un coût non négligeable. Je ne parle même pas des délais !

En lisant ces histoires vraies, déchirantes, je ne pensais qu’à une chose: quelle injustice !

Et c’est là que je suis devenue une fée. C’est le nom que ces femmes infertiles donnent aux femmes fertiles qui décident de donner leurs ovocytes.

J’ai contacté une femme et le lendemain, on se rencontrait avec son mari. Elle était étonnée de ma rapidité de décision. Quand une chose me semble juste, je n’ai pas besoin d’y réfléchir pendant des années. En une minute, ma décision était prise.

J’ai rencontré des gens formidables. Le couple que j’ai rencontré, mais aussi toute une communauté sur internet d’entraide. Et des amis, des vrais que je vois, avec qui je passe mes vacances et que j’aime. Sans ce don, je ne les connaîtrais pas.

J’en parle souvent car la France (et pas que du reste) manque énormément de donneur et je suis très fière de mon geste (même si on m’a déjà dit que j’étais une salope qui avait abandonné ses enfants, je ne me considère pas comme meurtrière quand j’ai mes règles qui partent aux toilettes. Je donne une graine, au médecin de la planter et aux parents de la faire pousser in et hors utéro).

Une fois, la femme face à moi s’est mise à pleurer. Je ne connaissais pas son parcours et il s’est avéré qu’elle était depuis tant d’année sur liste d’attente et ne trouvait personne pour l’aider (amener une donneuse aide à monter plus vite sur la liste d’attente) qu’elle n’imaginait même plus qu’une donneuse puisse être réelle (chiffre officiel de 2013: 456 donneuses). Je crois que c’est ce jour là, devant ses larmes que j’ai vraiment réalisé à quelle point j’avais peut-être changé la vie d’un couple (on ne sait ni qui bénéficie de notre don, ni si une grossesse a eu lieue).

Je reviens au présent et à mon spot radio. Il s’agit d’une annonce de l’agence de biomédecine sur le don d’ovocytes. Je suis ravie qu’on en parle.

Je ne pense pas qu’avoir un enfant est nécessaire pour se réaliser et être heureux. Par contre je pense que tout le monde devrait pouvoir choisir d’être parent ou non. Plus d’informations http://www.dondovocytes.fr/ et un petit test http://donneurdebonheur.agence-biomedecine.fr/. N’hésitez pas à communiquer sur le don de gamètes 🙂

Publicités

6 réflexions au sujet de « Oh joie ! à l’écoute d’une pub… »

    1. Merci pour ton commentaire Joëlle.
      Je viens de rebloguer un article où il est indiqué que beaucoup de monde ignore que ce don existe. Personnellement, je n’en avais jamais entendu parler.
      Alors c’est vrai que c’est beaucoup plus contraignant qu’un don de sang mais à mon sens, ça en vaut la peine. Je n’imagine pas ma vie sans mes enfants.

      J'aime

    1. Félicitations pour ton (tes?) bébé(s) 🙂 et merci pour ton petit mot ❤
      Je pense que plus on en parle, plus il y aura de donneuses. Pour ça, internet est formidable. La plupart des donneuses se recrutent par ce biais.
      Et une affiche dans chaque maternité ne ferait pas de mal !

      J'aime

Pour laisser un commentaire, c'est ici. Merci d'avance, chaque message m'aide à avancer.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s